6 apports de la spiruline pour les sportifs

 

Saviez-vous que… la spiruline est particulièrement recommandée pour les sportifs ?

La petite algue bleue présente de nombreux avantages pour toute personne qui souhaite prendre soin de sa santé. Toutefois, cet article va s’intéresser aux bienfaits qu’elle apporte spécifiquement aux sportifs que ce soit avant, pendant ou après l’effort.

Alors, vous êtes prêts à comprendre pourquoi la spiruline est la meilleure amie des sportifs ?

A vos marques, prêts, partez, go !

La spiruline pour les sportifs avant l’effort

  • Les sportifs cherchant à accroitre leur masse musculaire consomment souvent une grande quantité de protéines au quotidien. La spiruline présente alors deux avantages ; d’une part, elle est composée à 60 % de protéines végétales et d’autre part, son utilisation protéique nette (NPU) est de haute qualité et permet ainsi que ses protéines soient parfaitement assimilées par l’organisme, contrairement aux lentilles et à la viande rouge qui présentent un NPU inférieur. Prendre de la spiruline avant un effort important, c’est maximiser la préparation et le développement des muscles !

    De plus, la spiruline agit sur l’endurance et sera alors une alliée de choix pour un marathonien, par exemple. En effet, grâce au fer et aux protéines, la résistance à l’effort est optimisée et l’épuisement physique retardé. La phycocyanine, le pigment naturel de la spiruline, a également un rôle important à jouer dans l’endurance ; en effet, elle a une composition moléculaire très proche de l’EPO, le cœur de l’hémoglobine sanguine humaine. Les dérivés d’EPO sont souvent utilisés comme dopants pour leur capacité à maintenir un taux d’oxygène élevé dans leur organisme. C’est exactement l’effet que produit la phycocyanine, mais naturellement, que voulez-vous de plus ?

  • Pour clore avec les protéines, les sportifs végétariens ou végétaliens ont tout intérêt à intégrer la spiruline dans leur alimentation, puisqu’il s’agit de la meilleure source actuelle de protéines végétales.

  • La spiruline a un effet antioxydant important qui joue en faveur de la pression artérielle. Elle augmente la production d’oxyde nitrique, une molécule de gaz qui aide à élargir les vaisseaux sanguins, ce qui a pour conséquence d’augmenter le flux sanguin. La circulation sanguine étant plus fluide, notre précieux cœur ne s’en porte que mieux et les performances des sportifs se trouvent donc renforcées.

La spiruline pour les sportifs pendant l’effort

  • La phycocyanine présente dans la spiruline favorise l’élimination des lactates. Mais qu’est-ce que c’est ? Ce sont tous les déchets produits par la contraction musculaire durant l’effort. Ces lactates provoquent crampes et douleurs, de quoi être coupé dans son élan ! La spiruline permet donc d’augmenter la résistance ä l’effort grâce à son effet sur les lactates.

  • Comme la spiruline est hyper assimilable, elle peut être consommée à tout moment pour donner un coup de boost grâce à son cocktail de nutriments composé d’une dizaine de vitamines, d’oligo-éléments, d’acides gras essentiels, d’acides aminés et de minéraux. On peut, par exemple, la prendre sous forme d’energy balls ou d’une boisson préparée avec de l’eau, de la vitamine C et de la spiruline. Coup de fouet garanti !

La spiruline pour les sportifs après l’effort

  • Grâce à ses nombreuses vitamines, la spiruline contribue à améliorer la récupération après l’effort. On remercie également la phycocyanine, ce puissant anti-oxydant, qui, en éliminant les lactates, permet d’accélérer le processus de récupération physique. Les courbatures et douleurs musculaires disparaissent ainsi plus rapidement et on est plus vite apte à faire un nouvel effort !

Dosage et cure de la spiruline

Pour une cure habituelle, il est préconisé de prendre 3 à 5 grammes de Spiruline-Valais par jour.  Pour les sportifs, la dose recommandée peut être doublée et aller jusqu’à 10 grammes par jour. Toutefois, attention à augmenter la posologie progressivement. Il est également important de consommer la spiruline de manière durable pour en ressentir les effets, l’idéal étant de réaliser des cures de 3 mois. Néanmoins, si vous débutez une cure de longue durée, pensez à faire une pause de quelques jours chaque mois, cela optimisera la prise.

Nos ambassadeurs sportifs : Julien Ançay, Sébastien Reichenbach et Mélissa Rossoz sont adeptes de Spiruline-Valais, et vous ?